Tradez plus facilement que jamais avec le Social Trading

Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions d’entreprise (Google, Apple, Facebook, Amazon…),
des matières premières (pétrole, or, argent…), les cryptomonnaies et des devises (EUR, USD, YEN…) 💱💸

S’inscrire gratuitement sur eToro

Obtenir un prêt pour investir : quel type de crédit choisir ?

Obtenir un prêt pour investir : quel type de crédit choisir ? 1

De nombreuses personnes voient aujourd’hui dans l’investissement le seul moyen de s’assurer un revenu stable et durable. Pour le réaliser, elles ont recours à divers instruments financiers. D’aucun optent pour les emprunts auprès des banques, d’autres vont vers des associations, des aides familiales ou plus simplement des fonds propres.

Les techniques pour financer un projet sont multiples mais n’ont pas le même rendement. En effet, selon le choix du prêt que l’on fait pour investir, il faut analyser avec sérénité les risques que cela implique. Cette analyse concerne autant la structure de crédit que la nature elle-même du crédit.

Ce dernier doit être avant tout un contrat gagnant-gagnant en les parties contractantes lorsque les clauses sont strictement respectées. Rien ne doit donc être fait à la hâte. Pour un secteur d’investissement existe un type de crédit qui assure une meilleure rentabilité. Cet article se propose de vous faire quelques suggestions sur le type de crédit à choisir dans votre désir d’investir.

Le crédit bancaire pour investir

Les banques ont compris le rôle prépondérant qu’elles jouent dans le bon fonctionnement d’une économie. C’est pour cette raison que depuis quelques années, elles proposent à leurs clients une diversité de produits pour les aider à consommer ou à investir. Les termes d’octroi du crédit sont définis par la banque en fonction du niveau de risque évalué par elle.

crédit bancaire pour investir

Ainsi, selon les chances de solvabilité de l’emprunteur, la banque peut décider d’accorder soit un prêt avec ou sans garantie ou un prêt avec ou sans apport personnel. Tout compte fait, le dossier de prêt doit être mentionné le motif de la demande de crédit et presque aucune banque n’acceptera d’accorder le prêt sans justificatif valable et crédible.

Si le crédit est destiné à la consommation, la banque étudiera les revenus de l’emprunteur pour s’assurer que ce dernier est capable de rembourser le prêt dans la durée définie. S’il s’agit d’un prêt devant servir à investir, la banque se permettra d’évaluer la rentabilité du projet d’investissement et les risques encourus.

Elle épluchera les détails du plan d’investissement qui lui est soumis dans la demande de crédit, en sortira les éventuelles failles et corrigera si nécessaire certains points. Elle se substituerait même s’il le faut en un conseiller en investissement lorsqu’il s’agira d’investir dans l’immobilier ou investir en bourse. Si le crédit est accordé, il le sera avec des conditions flexibles et un taux assez bas pour favoriser la solvabilité de l’emprunteur.

Le prêt associatif ou parental pour investir

Obtenir un crédit auprès d’une banque peut sembler parfois long quand le projet d’investissement paraît urgent. Pour ce fait, on a tendance à recourir à d’autres moyens de financement comme le prêt entre particuliers. Un crédit auprès d’une association, d’un parent ou un ami s’obtient souvent sans grandes difficultés.

crédit à un taux intéressant

Ni plan d’investissement, ni justificatif de prêt ne sont demandés et parfois même aucun dossier de demande n’est adressé (surtout quand le créancier est un parent ou un ami). C’est le prêt sans justificatif par excellence car l’emprunteur est souvent très proche du prêteur. C’est ce qui fait certainement son charme et le rend si attractif.

S’en remettre au crédit associatif ou parental pour investir ne nécessite certes pas grande tracasserie en termes de documents à fournir ou de justificatif pour l’obtenir. Néanmoins, les taux de remboursement sont parfois 2 à 3 fois supérieurs à ceux pratiqués par les banques.

Un critère qui peut sérieusement impacter la capacité de solvabilité de l’emprunteur et réduire considérablement la rentabilité du projet. Et dans les cas où ces taux sont presque nuls (prêts entre parents ou amis), les risques sont mal ou pas du tout évalués. Ce qui pourrait enfreindre les chances de réussite du projet.

Dans le choix du type de crédit auquel il faut recourir pour investir, il faut se rassurer de ne pas contracter un prêt qui coûtera trop cher lors du remboursement. Une estimation de ce coût peut être faite en observant le taux d’intérêt.

En effet, un taux bas facilité le paiement du crédit et augmente la rentabilité de l’investissement. Par contre un taux élevé rend le crédit plus difficile à payer et réduit significativement le rendement du projet. Les banques devraient donc être préférées dans un choix de crédit au détriment des particuliers.