Tradez plus facilement que jamais avec le Social Trading

Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions d’entreprise (Google, Apple, Facebook, Amazon…),
des matières premières (pétrole, or, argent…), les cryptomonnaies et des devises (EUR, USD, YEN…) 💱💸

S’inscrire gratuitement sur eToro

Les 2 étapes essentielles avant de lancer son site de niche

site_niche_succès

Actuellement dans cette ère des nouvelles technologies, les options pour gagner sa vie sur Internet sont devenues illimitées. Dans cette optique, la conception de site de niche est une des opportunités que l’on peut exploiter. Dans cet article, nous allons voir ce qu’il faut faire pour que le site de niche que l’on veut créer connaisse le succès.

présentation_niche_special

Comment se présente un site de niche ?

Avant de voir les étapes pour la réussite d’un site de niche à succès, il faut commencer par apporter une définition simple au concept.

Dans le domaine du marketing, on entend par niche un service ou même un marché très restreint. Donc, un site de niche se concentre sur une thématique spécialisée. C’est-à-dire qu’au lieu d’avoir un thème global, le site de niche va se concentrer sur un sujet très précis. Ainsi, on verra une diminution importante du nombre d’utilisateurs et de consommateurs, mais cela permettra également une réduction conséquente de la concurrence.

En effet, le nombre de visiteurs sera restreint mais il s’agira de visiteurs qui peuvent être des consommateurs fidèles pour le site. À l’inverse, les sites qui proposent des thématiques générales vont devoir batailler entre elles.

On peut prendre en exemple le thème de la culture. Tout d’abord, on prend comme thème « la culture dans le monde », ensuite comme thématique générale « la cuisine », on précise « cuisine japonaise» et enfin on se concentre sur « les sushis ». Le site de niche parlera alors de sushis. Ainsi, les visiteurs du site ne seront que des personnes qui auront fait des recherches précises sur les sushis et non sur la cuisine japonaise globale.

offre_demande

Faire une étude de marché

Avant de commencer, il faut se mettre en tête qu’un rapide succès est assez peu probable et qu’il faut un long travail avant le succès attendu. Et comme indiqué dans  ce guide complet, il faut d’abord réaliser une étude de marché.

Quand on parle d’étude de marché, on fait obligatoirement allusion à l’offre et à la demande. Par rapport à la demande, on commence par choisir des niches qui nous intéressent réellement et on fait en sorte de développer des sous-catégories.

Ensuite, on utilise les sous-catégories comme mots-clés qu’on testera avec un outil d’analyse de requêtes. Un outil permet d’obtenir des statistiques sur les recherches des internautes sur Google. On peut alors voir l’intérêt des internautes sur les thèmes qu’on choisit.

Pour analyser l’offre, on fait toujours une recherche des mots-clés, mais cette fois-ci directement sur Google. Les résultats notamment ceux du haut de page montreront à quel type de concurrence on aura à faire. S’il n’y a pas de sites de grande notoriété, on peut dire qu’on a de bonnes chances de percer le marché.

bon_hebergeur

Choisir un bon hébergeur

Quand on a une thématique qui est intéressante et qu’on se sent prêt à se lancer, on passe alors à l’étape de l’hébergement de votre site de niche.

On peut choisir un hébergeur gratuit mais le site n’aura pas d’adresse propre, ce qui n’est pas très professionnel. De plus, un hébergeur ne propose pas les mêmes fonctionnalités qu’un hébergeur payant.

Or, l’hébergement est très important pour un site de niche, notamment par rapport à la prise en main et au design du site. C’est-à-dire que la personnalisation graphique sera moindre et que le site de niche disposera de moins d’outils webmarketing.

Pour environ 10 euros par an, on obtient une adresse « .com » et le site peut être personnalisé comme on le souhaite. Quand le choix de l’hébergeur sera fait, la création se fera automatiquement en suivant les propositions de l’hébergeur. L’hébergeur donnera également des explications durant la création du site et en fonction de l’expérience de l’utilisateur.

Quand le site est lancé, il ne faut surtout pas oublier de procéder à des mises à jour. En effet, pour que le site soit bien « vivant », il faut essayer de mettre de nouveaux articles en fonction de l’actualité.