Tradez plus facilement que jamais avec le Social Trading

Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions d’entreprise (Google, Apple, Facebook, Amazon…),
des matières premières (pétrole, or, argent…), les cryptomonnaies et des devises (EUR, USD, YEN…) 💱💸

Notre avis complet sur eToro

Comment négocier son rachat de crédit

Face à une situation de surendettement, l’équilibre budgétaire d’un ménage en est affecté. Le rachat de crédit est une alternative à cette asphyxie financière. Il consiste en une opération financière au cours de laquelle un organisme financier rachète tout ou partie des emprunts en cours contractés par un ménage. 

Il est soumis à des garanties de stabilité, et suppose une négociation ardue pour se faire accepter par son créancier. C’est à juste titre que ce petit guide vous aidera à sortir vainqueur à l’issue de votre négociation.  

Maîtriser les éléments de base de la négociation

Le but recherché dans la négociation pour votre rachat de prêt, est de réduire considérablement la durée du remboursement. Il existe des indicateurs clés à étudier que vous aborderez forcément avec votre banquier ou votre courtier. 

Il faut rechercher la meilleure tendance sur la période en vue de la réduction du taux d’intérêt. Ensuite, évoquer l’annulation ou la réduction des frais de dossiers de traitement. Certains établissements financiers ne facturent pas ces frais. En outre, veuillez à bien négocier l’assurance de votre opération de rachat, et d’estimer le coût réel de la situation de votre prêt après traitement. Sachant que vous maîtrisez ces informations, votre banquier orientera les pourparlers de manière favorable.

Comprendre le fonctionnement de l’opération 

Deux opérations peuvent se faire, l’une concerne le rachat de prêt immobilier, et l’autre la consolidation de toutes vos créances. L’intérêt recherché est de susciter un échelonnement de la dette pour retrouver une certaine stabilité financière pour votre business par exemple.

Racheter un prêt dans les deux situations vous permet de payer des mensualités réduites et recourir à un seul organisme financier. La différence réside dans le prêt immobilier pour lequel le taux flexible devra être réétudié selon les fluctuations du marché. Vous devrez être prudents, car toute souscription de contrat contient des non-dits qu’un novice ne saurait exploiter. Sollicitez un spécialiste pour vous accompagner dans la démarche.