Tradez plus facilement que jamais avec le Social Trading

Avec eToro, investissez plus facilement que jamais sur des actions d’entreprise (Google, Apple, Facebook, Amazon…),
des matières premières (pétrole, or, argent…), les cryptomonnaies et des devises (EUR, USD, YEN…) 💱💸

Notre avis complet sur eToro

Comment fonctionne la SCPI ?

Une société civile de placement immobilier est un investissement collectif sur le long terme. Elle a principalement pour objectif de distribuer des revenus réguliers aux associés et de valoriser également le patrimoine locatif. Pour en profiter, il est important de savoir comment elle fonctionne.

Les différents types de SCPI

Il y a deux catégories de SCPI sur le marché. On distingue donc la SCPI de rendement et la SCPI fiscale. Si vous souhaitez donc profiter des avantages d’un placement en SCPI, il faudra comprendre le fonctionnement de ces deux catégories.

La SCPI de rendement

Elle permet de distribuer de façon régulière des revenus aux associés. Son capital est soit fixe, soit variable. Toutefois, il affecte principalement l’acquisition et la revente sur le marché des parts. Notez que la durée de ce placement est estimée à 5 ans minimum et que les frais de souscription varient entre 8 et 10 %. Les frais de gestion, quant à eux, se situent entre 0,6 et 1 %.

La SCPI fiscale

Les SCPI fiscales ont pour principal objectif de réduire les impôts sur le revenu. Elles ont été établies sur la base d’un plan des gouvernements successifs pour encourager l’investissement immobilier avec des conditions fiscales très avantageuses. Il s’agit entre autres de la loi Pinel, de la loi Marlot ou de la loi Denormandie.

Doit-on déclarer ses parts de SCPI aux impôts ?

La fiscalité des SCPI change en fonction de la nature des revenus. S’il s’agit de revenus fonciers, il y a un barème des impôts sur le revenu qui suggère un prélèvement à la source obligatoire sur une base de 24 % à titre d’acompte.

S’il s’agit de revenus fonciers, il est possible de bénéficier d’une réduction de 30 % si le cumul de vos revenus fonciers par an ne dépasse pas 15.000 €.

Pour ce qui est des plus-values de cession de parts en SCPI, vous pourrez profiter d’une exonération 22 ans après l’achat de votre immeuble. Les prélèvements seront officiellement exonérés après 30 années de détention.